Les mots migrateurs

TV5MONDE - Les mots migrateurs
La langue française a su s’enrichir des voyages et des rencontres qui ont émergé tout au long de son histoire. C’est ainsi que son vocabulaire bénéficie d’un métissage que beaucoup ont oublié voire ignorent encore.

Le français s’est construit au fil du temps par son héritage latin puis celte par les Gaulois. Mais l’invasion germanique aux premiers siècles de notre ère a montré la voie aux autres langues régionales apportant ainsi leur pierre à l’édifice. Le Moyen Âge a ensuite fait entrer la langue arabe via les voisins limitrophes puis vinrent les mots néerlandais.

Ce n’est que récemment que l’anglais constitue la majorité des mots français d’origine étrangère. Jusqu’à encore le 19ème siècle c’est l’Italien qui était en tête. 

Alarme

TV5MONDE - Les mots migrateurs

Ce sont les Italiens qui ont inspiré aux Français ce mot pour désigner le danger. All’arme signifie « Aux armes » et était souvent utilisé en période de guerre. Maintenant, il fait office de mécanisme pour alerter d’un danger.

Berline

TV5MONDE - Les mots migrateurs

Au temps des inconfortables carrosses, cette voiture à cheval était un progrès notable. Elle apparut à Berlin, en Allemagne à la fin du XVIIème siècle. Le mot et l’objet furent introduits en France au début du siècle suivant et c’est naturellement que la « berline » s’imposa à tous pour désigner ce véhicule.

Bougie

TV5MONDE - Les mots migrateurs

Il était de bon ton au Moyen Âge de préférer les bougies de cire fine aux suiffeuses chandelles. Elles étaient importées de Bejaia, ville d’Algérie, dont le nom arabe fut francisé pour devenir « bougie ».

Chiffre

TV5MONDE - Les mots migrateurs

En arabe, sifr signifie « vide » et est utilisé pour indiquer le zéro. Il inspira le latin médiéval et l’italien (cifra) avant d’être adopté par l’ancien français au XIIIème siècle (cifre). C’est au XVème siècle que le mot « chiffre » s’imposa en même temps que l’utilisation des chiffres arabes en occident.  

Cordonnier

TV5MONDE - Les mots migrateurs

Cordoue, en Espagne, était réputée au Moyen Âge pour son art du cuir. Cordouan, « celui qui vient de Cordoue », a donc donné le mot « cordonnier » qui désigna d’abord celui qui fabrique les chaussures, puis celui qui les répare.

Échec et mat

TV5MONDE - Les mots migrateurs

Beaucoup pensent que l’expression « Échec et mat » provient de l’arabe al cheikh mat qui se traduit par « le roi est mort ». Mais l’ancêtre du jeu d’échec ayant été introduit par les Perses, il est possible qu’en réalité elle soit issue du persan Shah Mat qui veut dire « le roi est vaincu » ou « le roi est sans défense ». 

Ketchup

TV5MONDE - Les mots migrateurs

Le ké-tsiap est une sauce de saumure utilisée en assaisonnement en Indonésie. Ramenée par les marins anglais au XVIIIème siècle et agrémentée au goût européen, il est devenu « tomato ketchup » puis « ketchup » vers la fin du XIXème siècle.

Reportage

TV5MONDE - Les mots migrateurs

Le mot anglais reporter, désignant le journaliste, a fait son entrée dans la langue française au XIXème siècle. De là en a découlé son dérivé francisé, le « reportage », qui représente l’activité du journaliste.

Robot

TV5MONDE - Les mots migrateurs

Le mot « robot » est un dérivé du mot tchèque robota qui désigne le travail forcé. Il a été créé par le dramaturge Kariel Čapek pour sa pièce Les Robots universels de Rossum en 1924.

Shampooing

TV5MONDE - Les mots migrateurs

D’origine hindi, Shampoo (champo) signifie « masser ». Importé en Angleterre au milieu du XVIIIème siècle, il fut alors affublé de la terminaison –ing propre à la langue anglaise. Puis toute l’Europe l’adopta tel quel et en fit un produit capillaire.

Tatouage

TV5MONDE - Les mots migrateurs

Le mot tahitien tatau dérive de l'expression Ta-atouas : ta signifie « dessin » et atua signifie « esprit, dieu ». Le mot tatoo est introduit en occident par un anglais en 1772 et sera francisé en « tatouage » à la fin du XVIIIème siècle. 

Tomate

TV5MONDE - Les mots migrateurs

Originaires d’Amérique Centrale, ce sont les Incas et les Aztèques qui les cultivaient sous le nom de tomatl. Arrivée en Europe au retour des Conquistadors au XVIè siècle, tomatl se vit amputer d’une consonne imprononçable et devînt « tomate » .

Nous vous recommandons

Vidéo
00:01:31

Une baise à ta mère

Quiproquos
Vidéo
00:02:29

Perclus

Un mot en tout K
Vidéo
00:01:42

Flatter le chien

Quiproquos