Rechercher un mot dans le dictionnaire

rage

Définition "rage"

v. intr.
  1. Être de mauvaise humeur, rager.
  2. Éprouver de l'irritation, se montrer furieux.
  3. Se montrer menaçant, se laisser aller à la colère, aux reproches.
n.f.
  1. Maladie virale transmise par la morsure d'animaux atteints, qui engendre un état d'excitation suivi de paralysie.
  2. Violence (d'un phénomène naturel).
  3. Violente colère.
  4. Qqch d'intensément désiré (ex. sa rage de gloire finit par l'anéantir).
  5. Violente douleur, dans certaines locutions (ex. rage de dents).
  6. Désir ardent de qqch, dans certaines locutions (ex. rage de vaincre).
  7. Colère agressive.
n.
  1. Maladie infectieuse aiguë du système nerveux central, retrouvée chez presque tous les mammifères dont l'homme. Elle est due à un rhabdovirus. La contamination par la salive infectée lors de morsures par des animaux contaminés est le mode principal de diffusion. Les principaux vecteurs sont le chien, le chat, la chauve-souris vampire, la mangouste, le skunk, le loup, le raton laveur, et le renard. (Extr. Dorland, 27ème éd. )
  2. Crainte morbide de l'eau et des liquides en général.
  3. Maladie infectieuse et contagieuse grave, propre à certains animaux (chien, chat, renard, loup, chauve-souris), et transmise à l'homme par la morsure des animaux infectés. Elle est due à un virus du genre Lyssavirus (famille des Rhabdoviridae). Après une période d'incubation, qui varie de 1 à 6 mois, apparaît la maladie, une méningo-encéphalite diffuse, dans laquelle on peut distinguer trois périodes plus ou moins consécutives : prodromique, avec modifications du caractère, dépression, état craintif, douleurs au niveau de la cicatrice de morsure et paresthésies ; d'excitation, avec spasmes intenses des muscles pharyngés, hydrophobie, spasmes cloniques des membres et du tronc, et troubles mentaux (accès maniaques, hallucinations) ; de dépression, avec paralysie des extrémités et des nerfs crâniens. La mort de la rage déclarée est inéluctable et survient par apnée. On a décrit des lésions spécifiques au niveau des centres nerveux, avec apparition de corps d'inclusions cytoplasmiques (corps de Negri). Le traitement n'est efficace que pendant l'incubation et consiste en une vaccination associée à la sérothérapie.