Dictionnaire

barrer

Définition "barrer"

n.f.
  1. Barrière qui sépare les magistrats du public dans un tribunal.
  2. Longues pièces de bois rondes qu’on suspend horizontalement à deux cordes, pour séparer les chevaux, dans les écuries.
  3. Exercices que l’on fait ordinairement faire aux enfants pour leur apprendre l’écriture et qui consistent en une suite de traits droits et parallèles.
  4. Traverse de fermeture d'une porte, d'une fenêtre.
  5. Pièce de bois ou de métal longue, étroite et rigide.
  6. Déferlement violent produit par la houle lorsqu'elle se brise sur les hauts-fonds.
  7. Élément qui permet de diriger le gouvernail d'un bateau.
Autres
  • Sensation douloureuse affectant généralement une zone allongée et horizontale.
n.
  1. Système de navigation orientable placé à l'arrière d'un bateau, d'un avion et destiné à en diriger le déplacement.
  2. Chose de petite taille et comprenant une substance dense (ex. tablette de chocolat, barre de chocolat).
v. trans.
  1. Fermer, pratiquer l'occlusion d'un orifice.
  2. Fermer un passage, faire obstacle.
  3. Fermer un passage, obstruer.
  4. Retirer d'une liste (qqch ou qqn) en tirant un trait, en barrant des mots
  5. Obstruer (l'écoulement de l'eau) avec un barrage
  6. Tenir la barre du gouvernail d'un navire, le diriger.
  7. Tracer deux traits parallèles en diagonale (sur un chèque) afin qu'il ne puisse être touché que par l'intermédiaire d'un institut bancaire ou un centre de chèques postaux.
Noms communs Noms propres