Dictionnaire

appelé

Définition "appelé"

v. trans.
  1. Inviter (qqn) à venir.
  2. Nommer (qqn à une fonction) (ex. appeler Jean à un poste de direction.)
  3. Enrôler comme appelé (ex. Il a été appelé en 1988).
  4. Imposer une action (sujet=chose) (ex. le devoir nous appelle).
  5. Prononcer (le nom de qqn) lors de l'appel.
  6. Exprimer le désir (de qqch) (ex. appeler une discussion, un baiser, c-à-d demander à qqn un baiser, un entretien etc.).
  7. Donner un nom à qqch ou qqn ; désigner par un nom qqn ou qqch.
  8. Faire fonctionner (un programme informatique) (ex. appeler une routine).
  9. Réclamer la réformation (d'un jugement) devant une juridiction supérieure.
  10. Faire venir qqn auprès de soi, afin de l'informer de qqch, de lui donner des recommandations ; inviter qqn à venir en prononçant son nom ou en lui adressant un signal quelconque.
  11. Utiliser une qualité comme nom de qqch ou de qqn (ex. il m'appela idiot.).
  12. Convoquer ou demander pour un devoir ou une activité, un travail, un rôle spécifique
  13. Demander une action rapide (ex. cette situation appelle nos attentions et réactions.)
  14. Appeler (une caution)
  15. Rendre nécessaire de façon utile et approprié
  16. Entraîner, impliquer (ex. la guerre appelle la guerre, comme le mensonge appelle le mensonge).
  17. Exiger (ex. cette question appelle toute votre attention).
v. pron.
  • Avoir pour nom.
v.
  • Entrer en communication par téléphone.
n.m.
  1. Personne qui accomplit son service militaire.
  2. Personne à qui un bien doit être remis en exécution d'un fidéicommis ; bénéficiaire réel d'un fidéicommis.
Noms communs Noms propres